Allez neige...

Publié le par JulieH

  Partir un 24 décembre, c'est parier sur une météo qui, en Belgique, est particulièrement capricieuse. L'exemple du jour est parfait : températures variables (entre -2 et 2°C depuis mon retour), précipitations selon l'humeur (neige, pluie), et embarras de circulation, évidemment. Du coup, c'est un peu l'angoisse : avant d'arriver à Montréal, j'ai tout de même une grosse heure de voiture à faire et un avion à prendre.

  Jusqu'à l'aéroport, je bénéficie d'une pilote de choc en la personne de ma grande soeur (qui se maquillera donc en arrivant au bureau, parce qu'en plus de quitter son lit à 3h du mat, madame rallie les Ardennes profondes à Zaventem, avant d'aller travailler... dans les Ardennes profondes, évidemment). Pour ça, pas d'inquiétude, je n'ai jamais eu peur en voiture avec elle. Sauf quand elle tente de m'assommer avec le coffre, mais c'est une autre histoire.

  À l'aéroport, s'il neige, ça risque d'être un peu plus compliqué. L'année dernière à la même date, mon avion avait passé une bonne heure sur le tarmac avant d'aller se faire dégivrer les ailes, pour finalement décoller avec près de 2h de retard. Outre le fait que ça m'agace particulièrement parce que je veux rejoindre chéri-chou, c'est un gros stress quand on a une correspondance à assurer. Cette fois, heureusement, c'est un vol direct. Mais pas question d'arriver 2h en retard à Montréal, nom de Zeus! Ceci dit, je préfère le retard à l'annulation. Soit. 

  Ce soir, en regardant le J.T., je me suis presque vue à la place de ces passagers, coincés au terminal, dans l'attente d'un vol qui soit les emmènerait en vacances, soit les ramènerait à la maison (à condition qu'ils osent encore prendre le volant). Et puis j'ai vu plus proche : demain, j'ai un train à prendre et une ville non déneigée à affronter (dur dur d'être piétonne). Louvain-la-Neuve, les pavés pour faire "comme si c'était vieux", les plaques de verglas, et les carrelages glissant du hall de la bibliothèque.

  Il y a 6 mois, je vous narguais tous avec mes histoires de neige. Maintenant que je suis dedans (en Belgique), je suis nettement moins enthousiaste.

  Sinon, côté voyage, j'ai acheté mon assurance. Et ça fait mal. Snif! 

 

La petite berceuse du soir, de circonstance...

 

 

Publié dans Voyage

Commenter cet article

Gre 20/12/2010 00:34



juste pour te rassurer le train a eu 4h de retard mais n'a pas été annulé :D