Des mesures mesurées

Publié le par JulieH

  (un subtil jeu de mots se cache dans le titre de cet article, sauras-tu le retrouver, lecteur assidu?)

  Partir au Québec, c'est se confronter à des choses qui, parfois, font peur. Ma plus grosse difficulté dans la compréhension du phénomène québécois réside dans l'incapacité de convertir mes mesures comme il le faut et surtout quand il le faut. 

  Eh bien oui, lecteur assidu, le québécois aime se compliquer la vie. Aussi, il se mesure en pieds et se pèse en livres, mais parcourera des distances en kilomètres tout en achetant sa drogue au gramme... De quoi rendre chèvre n'importe qui... surtout quand il faut ajouter à cela les histoires de températures ou de volumes liquides.

  En matière de taille, donc, je mesure non plus 1,65 m mais bien 5 pieds et 4 pouces. Un rapide calcule t'amène donc à la conclusion qu'un pied équivaut à environ 30 cm, et qu'un pouce, qui vaut 1/12 de pied, équivaut à 2,54 cm. Or donc, pour savoir si ton joueur de hockey, qui mesure 6 pieds 3, est grand, une bonne calculatrice et quelques gribouillis sur un coin de feuille t'aideront à comprendre qu'il mesure environ 1,92 m. Si les mesures en pied étaient uniquement utilisées pour des histoires de taille, on s'en sortirait plutôt bien. Mais non, le pied et le pouce sont utilisés au quotidien, tant pous mesurer les superficies que les longueurs. Mais pas pour les distances. Peut-être parce qu'au Québec, les distances sont grandes, et que parcourir 5 km, c'est aussi parcourir 16405 pieds... Tant de chiffres, c'est un coup à avoir des panneaux vachement déformés!

  Mais ce n'est pas tout.

  Le québécois magasine et pèse ses choses en livres. Une livre, ça vaut 0,45359237 kg. Mais on peut aussi peser en onces, soit 1/16 de la livre, soit 28,349 g. Pour l'once, personnellement, j'ai abandonné. Pour la livre, je fais simple, un kilo, c'est deux livres, avec la part du pauvre. Par pauvre, j'entends par là "le pauvre estomac qui ferait bien une gourmandise, qu'on va d'ailleurs lui autoriser parce que justement on en a pris un chouilla trop en faisant son épicerie", évidemment. Ceci dit, si la livre est très utilisée, l'once l'est franchement moins. Du coup, le kilo et les grammes ont la belle vie... Le québécois est bilingue, moi pas.

  Un espoir de voir cet article aritmétique s'arrêter là? Eh bien non. Il reste les histoires de température et celles, plus rares, des volumes (youpie).

  En matière de températures, la météo indiquera toujours une température de l'air en degrés Celsius. Par contre, ton voisin sera ravi de t'annoncer que l'eau de sa piscine est "à 70°!" et que, même si elle est un peu fraiche, tu peux te baigner. Imagine-toi, lecteur assidu, invité à te baigner dans une eau à 70°... jusqu'à ce que tu réalises qu'on te parle en degrés Fahrenheit, et que c'est un petit 21°C qui t'attend au lieu du sauna qui, déjà, avait pris vie dans tes pensées folles. Celsius et Fahrenheit cohabitent donc gaiement, tandis que tu passes ton temps à convertir tes recettes de cuisine t'indiquant la température de préchauffe du four en °C alors que ton four est en °F... et inversement. Aaaah les joies des mathématiques. J'espère que, comme moi, tu n'as jamais séché un cours, parce qu'on en fait usage, ici!

  Enfin, restent les volumes liquides. Sache que si tu loues un appartement et que tu souhaites le faire repeindre, ton propriétaire pourrait bien te dire "Je te fournis 5 gallons pour le tout". Cinq gallons, ça ne vaut pas 5 litres de peinture, rassure-toi! Un gallon de peinture, c'est beaucoup de bonheur, mais la conversion est tellement incompréhensible (allez, on va compter environ 4 litres pour un gallon) que tu agiras comme moi : tu remettras toute ta confiance dans les mains de ton peintre, et tu espèreras qu'il soit né avec un compas dans l'oeil.

  Moralité? Je suis une fougère. Ah non, c'est pas ça. Je reprends donc : Moralité? Je n'ai jamais séché un cours de math, et j'en suis ravie, parce que malgré ça, moi, je suis perdue. Heureusement, il y a Chéri-chou, et parfois une conversion sur l'étiquette ou l'emballage du produit. Quant aux mesures de taille, rien de tel que quelques joueurs de hockey pour se familiariser avec la chose. On ne peut plus efficace! 

Commenter cet article