Inauguration

Publié le par JulieH

Premiers pas dans le monde joyeux des blogs... Je ne sais pas si ça durera, mais pour le moment, un petit coin où mettre mes pensées par écrit s'impose.

  Je parlais célébrité avec un ami, de ce besoin que bon nombre d'entre nous ont de s'exposer au monde. Avant, la célébrité était un rêve. Les gamines parlaient de ces chanteuses avec des yeux brillants, les gens s'extasiaient devant tel acteur au cinéma, et on se disait qu'une chance pareille ne nous arriverait jamais. Aujourd'hui, tout cela a changé. Depuis quand? Pourquoi? Je ne pense pas être la personne capable de mettre le doigt sur l'instant précis où tout a basculé, mais le fait est qu'aujourd'hui, n'importe qui peut être célèbre, pour un jour, un mois, un an... Alors pourquoi pas moi?

  Je n'ai pas besoin de cogiter pour savoir comment devenir célèbre. Il me suffit pour ça de ne pas chanter, de ne pas jouer de la musique, de ne pas monter sur une scène et de ne pas devenir la reine de la nuit ou de l'auto-promotion. Ma voix n'a en effet rien de fabuleux, c'est à peine si je sais jouer Frère Jacques sur un piano (et à une main!), je n'ai pas un talent particulier pour la comédie, et créer un buzz en disant que je suis la huitième merveille du monde tout en passant mes nuits sur les dancefloor, ce n'est pas vraiment moi.

  Que reste-t-il alors? Mes lunettes rouges, mes mains nerveuses, mon clavier encrassé et l'écriture. Mon vocabulaire n'est pas le plus riche, ma prose est parfois maladroite, et la lecture des grands classiques de la littérature n'est pas ma première passion. Ceci dit, il parait que je n'écris pas trop mal, et la sortie d'un nouvel article sur Facebook s'accompagne toujours de petits mots encourageants.

 

   Maintenant que je sais quel sera l'objet de ma future célébrité, l'écriture, il ne me reste plus qu'à trouver un sujet hautement passionnant pour faire de vous des lecteures assidus (à condition évidemment que je publie*). Alors que choisir de vous raconter de ma vie ultra-passionnante de jeune femme de 24 ans et demi qui prend le temps d'ouvrir un blog alors qu'elle a un mémoire sur le grill? Facile. Dans 8 jours, je décolle pour un voyage d'un an au Québec. Si ça, c'est pas une matière intéressante, je mange mes mains. Je ne sais pas où tout cela va me mener. Peut-être à la gloire de devenir ZE rédac' chef d'un grand magazine. Peut-être au plaisir d'être l'anonyme qu'on lit en buvant son café... La deuxième option m'apparait, pour l'instant, comme la moins stressante.
 

 

Bonne lecture, visiteur!

 

* Étant l'exemple parfait de l'irrégularité la plus totale en matière de correspondance, je vais devoir m'appliquer pour devenir une bloggueuse assidue. Vous m'aiderez, pas vrai?

Publié dans Divers

Commenter cet article

Laurent 16/12/2010 14:54



Bravo comme entrée en matière ! Et ne t'inquiètes pas si tu oublies d'écrire. On te rappellera de le faire !!



JulieH 16/12/2010 15:28



Il le faut. Ce blog a été ouvert l'année dernière, j'y ai écrit 3 articles (aujourd'hui supprimés) et j'ai abandonné, trop obsédée par les églises que j'étais ^^



Bab 16/12/2010 13:32



Merci Djoule, de nous faire partager ta vie et ton talent ! 



JulieH 16/12/2010 15:29



Talent, c'est vite dit :p


Merci ma Bab :)