Soirée bar et musique traditionnelle

Publié le par JulieH

Qui a dit que la musique traditionnelle était démodée?

 

En tout cas, pas un québécois. C'est donc dans un bar de Trois-Rivières, le Nord-Ouest, que j'ai passé ma soirée hier. Le programme était simple : un verre, un bar, du monde et de la musique. Qui? Les frères Lemay. Ils sont deux, ils sont jeunes, ils jouent et chantent de la musique traditionnelle et soulèvent les foules.

 

Et parce qu'une soirée sans anecdote n'est pas envisageable, tout commença donc par une entrée fraudée. Parce que tandis que chéri-chou paye pour deux personnes, qu'il tend un billet de 10$ et qu'on lui rend un 2$, je tends ma main pour recevoir le petit tampon signifiant que moi aussi, j'ai le droit d'entrer. L'homme me regarde avec une petite hésitation, et m'encre la main avec le logo du Nord-Ouest. Quelques secondes après, Chuchu, qui nous suit, me glisse à l'oreille "En fait, l'entrée est à 8$, t'as pas payé". Bon... Je suis honnête, et ne retourne pas ayer, parce que crotte de bique, quand on ne sait pas multiplier 8 par deux, on ne tient pas les entrées d'un bar. Et puis je suis en voyage moi, et étudiante, je suis pauvre et il n'y a pas de bête économie.

 

Je suis une fraudeuse, et j'ai passe une super soirée!

 

Je ne vous parlerai pas trop longuement, parce que les amis sont là. Pour entendre ce que j'ai entendu, rendez-vous sur leur Myspace. Pour le reste, sachez qu'une soirée traditionnelle au Québec se fout totalement de votre âge, de votre style, de vos goûts habituels. J'ai croisé une poupée Barbie, des punks, des jeunes branchés, des vieux ringards, des geeks qui pour une fois sortent de leur taverne, des gens qui usent et abusent du parfum et d'autres qui oublient l'existence de la douche. Il y avait aussi des gens comme moi, mais avec un accent québécois, et un homme avec une tête d'ours, mis lui, il faisait partie du spectacle... Et tout ce beau monde, entrainé par la musique, oublie les conventions, la bienséance, les choses qui les coincent dans leur petite vie et se lance dans la danse et dans les chansons à répondre, avant de rentrer aphone ou presque, et parfois un peu trop saoul!

 

C'est donc une belle expérience, un truc à vivre, un truc à faire pendant un voyage au Québec. Osez rentrer dans un bar peuplé d'inconnus et mêlez-vous à la populace pour hurler des chansons que vous ne connissiez pas hier.

 

La vidéo, parce qu'il y en a une, sera bientôt en ligne!

 

Commenter cet article