Une petite page de publicité

Publié le par JulieH

  La publicité, au Québec, est omniprésente. Même si au bout d'un mois et demi de vie ici je souris encore en entendant l'une ou l'autre pub, je sais qu'arrivée en Belgique, je ne me plaindrai pas au moment du seul break de ma série préférée.

  Partout? Oui, partout. Tellement partout que les matchs de hockey sont interrompus régulièrement pour permettre à la télévision de remercier ses sponsors en lançant une vague d'annonces... C'est assez surprenant, quand on est au Centre Bell pour la première fois : le match ne reprend pas? Non non, c'est la pub à la télé, faudrait pas que les téléspectateurs rate un deux minutes... Et quand on écoute le match à la radio, les commentateurs (qui sont plus qu'efficaces, je les admire tellement!) réussissent entre deux phases de jeu à insérer un "Et pourquoi ne pas commander une bonne pizza chez machin-truc en écoutant votre match de hockey? Téléphonez au 819-330-1234..."

   Lecteur assidu, je sais que tu n'aimes pas les publicités (sauf si tu es un publivore), mais sache qu'ici, on en est bombardés. Imagine-toi, un jeudi soir en train de regarder les Experts Ouagadougou. Ton épisode de 40 minutes est prolongé d'environ 20 minutes de pubs. Alors oui effectivement, c'est toujours sympa d'avoir un break, surtout quand tu regardes le Seigneur des Anneaux en version longue. La télévision pense à ta vessie, c'est aimable de sa part. Mais au Québec, on pousse le bouchon un peu trop loin (Maurice) : ta vessie n'a même pas le temps de se rendre compte qu'il y a du liquide qui se dirige vers elle que déjà vient la pub. Encore. Et quand vient le générique final, ta petite tête a assimilé que l'optométriste machin fait une promo pendant les soldes, et que le plus beau cadeau pour ta blonde sera la bague de la bijouterie bidule. Mais auras-tu assimilé que le personnage principal est entre la vie et la mort et qu'on aura le dénouement au prochain épisode? Non. Du coup, pour parer à ce petit désagrément, la chaîne te propose d'en voir un extrait... de 5 bonnes minutes (amis québécois, sachez qu'en Belgique on peut s'estimer heureux quand on a droit à 30 secondes d'images sélectionnées dans l'épisode suivant!).

  Vraiment partout, la pub? Oui, même (et surtout) le long des routes. Un trajet Trois-Rivières - Montréal se fera donc au rythme des entreprises, des agents immobiliers dont les affiches sont tellement grandes qu'on se croirait dans la chanson d'Aznavour : Je m'voyais déjà en haut de l'affiche, en dix fois plus grand que n'importe qui mon nom s'étalait..., des annonces des restaurants, des bars de danseuses (et paf, deux femmes seins nus en taille XXXXXL), etc etc. Fatigant? Oui. Distrayant, oui. Et c'est grave, parce qu'au pays des routes droites, le moindre tournant devient un danger qu'il ne faut pas ignorer.

  Que valent les publicités? Je dirais qu'elles sont en général bien plus drôles qu'en Belgique. Forcément, on n'est pas au pays de l'école du rire pour rien. D'autres sont conçues pour vous rentrer dans le crâne en un seul visionnage (12 pouces, 5$! de chez un certain vendeur de sandwichs à faire soi-même). D'autres enfin sont conçues pour que vous ne ratiez rien si, par hasard, vous êtes allés faire un tour à la cuisine pour vous servir un petit verre d'eau.

  Bon, c'est l'heure de cuisiner, je te laisse en compagnie de la pub qui est actuellement ma préférée...

Commenter cet article

Amélie Vioux 10/02/2011 14:27



Yeeeah Subway forever o/ :p


Si vous avez écouté le match sur RDS hier soir, vous avez peut-être vu la pub avec les poules, pour Hector Chicken :p La pub "Good morning" pour le viagra, il y a quelques mois, était
excellente aussi ^.^ et celle avec le p'tit boy habillé en rouge, qui vante sa nouvelle voiture...  Je suis bien d'accord avec toi, les pubs en général sont très drôles ou très bien
pensées... mais on est tellement matraqués... Tu as d'ailleurs oublié de dire qu'il y avait finalement assez peu de pubs différentes sur une période, mais qu'il était assez régulier d'en avoir
certaines qui reviennent deux fois au cours d'une seule interruption, ce qui fait qu'on peut la voir au moins 6 à 8 fois dans la même soirée...


Et tu as bien raison, les commentateurs radios des matchs sont incroyables ! (avec E**** Assurance, repartez du bien pied"