Une promenade en raquettes...

Publié le par JulieH

http://chemindeserables.pagesperso-orange.fr/raquette.gif  Parmi les plaisirs de l'hiver, il en est un que j'affectionne particulièrement : faire de la raquette! Alors mettons les choses au clair d'entrée de jeu : quand je dis "raquette", ce n'est pas la traditionnelle raquette en babiche qu'on voit dans le film Croc-Blanc ou Danse avec les Loups, mais bel et bien la raquette dans sa version moderne, légère et pratique (différentes formes de raquettes traditionnelles existent, celle qui est ici n'est donc pas le format unique).

  Or donc, Belle-Maman-Noël m'a offert une paire de raquettes totalement sublime lors de l'échange de cadeaux à Noël. Cependant, l'hiver étant particulièrement pauvre en neige cette année, ce n'est qu'un mois plus tard que j'ai pu les étrenner, c'est-à-dire aujourd'hui. C'est par un timide -20°C que, bien emmitouflée dans une série de couches de vêtements chauds Chéri-chou et moi sommes allés faire un petit tour dehors, dans les bois.

IMG_4514.JPG  Des couches? Oui, car l'air de rien, il fait froid. L'idéal est d'avoir un vêtement de ski qui pare bien du froid, à enfiler par dessus des vêtements normaux d'hiver (évidemment, par "normaux", j'exclus les mini-jupes que certaines demoiselles semblent aimer sortir quand il fait -10°C, ainsi que les décolletés plongeants associés). A cela, on ajoute les incontournables cache-cou, tuque et gants. Ensuite vient le temps de chausser ses super-bottes et de se battre avec les raquettes.

    Des super-bottes? Celles de Belle-Maman-Noël en l'occurrence, qui pousseraient Brigitte Bardot au suicide parce qu'elles sont en peau de phoque. Et c'est chaud, imperméable au vent et à l'eau, bref, un bijou! Ceci dit, elles ne sont pas des plus pratiques quand il s'agit de chausser les raquettes, et je suis ravie d'avoir un Chéri-chou pour m'aider dans la tâche.

IMG_4515.JPG  Est-ce que c'est pratique? Oui, archi pratique, surtout quand il y a un mètre de neige et que vous êtes en train de déneiger un chalet qui n'a pas croisé de pelle depuis le début de l'hiver. Lecteur assidu, ne te marre pas derrière ton écran en te disant que jamais ça ne t'arrivera : ça m'est arrivé à moi, et c'était imprévu. Héhéhé. Pratique donc, car en perdant ma raquette gauche en marchant, mon pied (gauche) s'est enfoncé dans la neige, et je me suis retrouvée dans une position fort peu pratique. Ajoutons à cela le réflexe bête de la belge qui fait face pour la première fois de sa vie à autant de neige et qui s'imagine qu'en mettant les mains dans la neige, elle trouvera un solide appui pour sortir sa jambe de là, et tu obtiens un tableau assez proche de celui que j'ai offert l'année dernière à mes compagnons de déneigement. 

  Est-ce qu'on passe partout? Oui, ou presque. Disons que j'ai expérimenté la forêt et un parc, des montées, des descentes, en marchant, en trottinant, bref, ça passe. Évidemment, on prend soin de poser la raquette là où c'est stable, et donc pas sur des petits troncs d'arbre. En plus, quand la descente est trop impressionnante, il est toujours possible de poser ses fesses sur le bout et de se laisser descendre, ça fait presque comme une luge.

  Peut-on tout faire en raquettes? Non. On ne peut pas faire de moonwalk avec les raquettes, pas plus que du trampoline. Quoique. Ceci dit, c'est un beau sport d'extérieur, qui fait travailler les cuisses, les fesses et les abdos. Ajoutez à l'équipement une paire de bâtons de marche, optez pour des chemins pentus, et vous aurez un bonus bras, sans oublier l'effet du bon air sur votre organisme. Le gros plus reste évidemment le contact avec la nature. La neige est propice à recueillir les traces de passage des animaux, et c'est un jeu que de deviner quelle bestiole a pu faire telle trace. Du lièvre pressé à l'écureuil frileux, en passant par le chevreuil et le loup, on se rend compte que la forêt est vraiment vivante, et c'est un vrai plaisir que de sentir le froid vous picoter les joues tandis que vous rentrez d'une longue promenade dehors.

Publié dans Virées au grand air

Commenter cet article