Pêche sur la glace

Publié le par JulieH

http://img143.imageshack.us/img143/9853/img4439nf.jpg  Nouvelle expérience en terre québécoise : la pêche sur la glace. Bon, j'avoue, j'avais déjà tenté l'affaire l'année dernière, mais manque de chance, nous n'avions attrapé qu'une sale bestiole qu'on ne mange pas. Or donc, il fallait remédier à cela, et c'est plein d'espoir que chéri-chou et moi sommes partis rejoindre un couple d'amis sur la glace.

  Quelle plus mauvaise expérience, pour une belge, que de rouler en voiture sur un fleuve, entre des cabanes et d'autres (grosses) voitures? J'ai grandi avec la peur de la rupture de la glace, qui était la bonne excuse pour que, gamine, on me répète qu'aller gambader sur l'étang en hiver était très dangereux. Si hier je n'ai pas eu peur, l'année dernière, je me souviens avoir scruté la glace d'un oeil inquiet. D'ailleurs, la grande fissure qui se situait à quelques mètres de nous ne m'avais pas rassurée, jusqu'à ce que finalement je passe à côté d'un bloc découpé et que je découvre l'épaisseur impressionnante (et rassurante) de ce qui se trouvait sous mes pieds!

  C'est sur le lac Saint-Pierre que nous avons passé l'après-midi. L'équipement n'est pas compliqué : une brimbale, du fil, des hameçons et des menés, ces petits poissons innocents qui vont faire office d'appât. Une fois le droit de passage payé (4$ can dans notre cas), c'est en voiture que nous nous rendons sur le lac. La glace est on ne peut plus lisse et brillante, et le moindre petit coup de frein peut faire valser votre voiture. Dans la voiture justement, le reste de l'équipement : de quoi avoir chaud. Moufles, gants, tuques, pantalons de ski, vestes, pulls, bas de laine et cache-nez, bref, de quoi parer au vent froid qui souffle sur le lac. Car quand monsieur Météo vous annonce un -5°C dans la région, comptez dix degrés de moins quand vous grimpez sur le fleuve (car le lac Saint-Pierre n'est rien d'autre qu'une portion du fleuve Saint-Laurent).

  En principe, vous n'avez pas de quoi percer les trous dans la glace et c'est la pourvoirie qui s'occupe de ça dès votre arrivée, tandishttp://img209.imageshack.us/img209/6890/img4444z.jpg que vous démarrez le poêle à bois dans votre petite cabane, quelque part au milieu du lac. Mais pas cette fois. D'abord parce qu'Alexandre connait un sympathique biologiste qui se trouve être l'homme du couple que nous rejoignons, et que celui-ci dispose de son propre matériel. Ensuite parce que sa blonde aime le grand air et qu'au final, une cabane est loin d'être nécessaire quand on dispose d'une tente pour se couper du vent de temps en temps. Or donc, nous pêchons "à la dure", et c'est bien mieux ainsi, à condition d'avoir un peu de café et de se dégourdir plus que régulièrement les pattes pour se réchauffer.

  En quoi consiste un après-midi de pêche? A se divertir entre deux prises. Car il faut attendre le poisson, et courir entre les dix trous pour sortir la ligne dont la brimbale signale qu'une bestiole en veut à notre mené. Une fois la ligne sortie (sans ménagement, histoire que le vorace ne file pas), on change de mené, et on remet la ligne à l'eau. Bien qu'il y ait de l'esturgeon, du doré, du brochet et du maskinongé annoncé, nous n'avons pris que des perchaudes, que nous avons ramenées fièrement à la maison, en se disant qu'une bonne fricassée de poisson nous attendait. Après un cours dont le sujet portait sur la façon de faire des filets chez Grand-Pa, nous avons constaté que finalement, la bonne fricassée pourrait, au mieux, faire une petite entrée... Pour nourrir toute la famille, on repassera!

http://img695.imageshack.us/img695/1925/img4445ey.jpg  Je reviens un instant sur la lac. Je vous parlais de divertissement. Tandis que certains sortent les quads, les patins à glace, les rondelles et les bâtons de hockey ou encore leur char à voile, d'autres jouent à se poser sur le lac avec leur biplan. Résultat, un avion s'est posé à quelques dizaines de mètres de nous, et Coach, comme on l'appelle, n'a pas résisté à l'envie de faire un petit signe au pilote.

  Alors, lecteur assidu, paré à tenter l'expérience de la pêche sur la glace?

Publié dans Virées au grand air

Commenter cet article